Apport à la société

Comment les entreprises du médicament dialoguent-elles avec la société ?

Les entreprises du médicament ont initié en 2005 un dialogue continu avec la société par l’intermédiaire de leurs principales parties prenantes (associations   de patients, de protection de l’environnement, de lutte contre la corruption...) réunies dans le Comité de parties prenantes du Leem (Coppem).   Elles ont construit et déployé une   démarche collective de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) pour comprendre et prendre en compte les grandes questions sociétales dans leurs choix stratégiques, leurs engagements et leurs valeurs.

État des lieux

- Le dialogue des organisations avec leurs parties prenantes fait désormais partie des démarches de progrès en matière de responsabilité sociétale et de développement durable.
- Il permet de croiser différents regards sur les enjeux, de nourrir un nouveau type de relations avec la société, afin d’aborder certaines questions de manière transversale.
- Des agences de notation qualifient, via leur référentiel, le type de dialogue initié, sa place dans les engagements pris comme les controverses avec la société et la réponse apportée à différents risques sociétaux.

Enjeux

- En créant un dialogue sociétal, le Leem s’est inscrit dans une trajectoire de progrès.
- La démarche du secteur du médicament répond à la volonté d’appréhender et de comprendre de nouveaux enjeux, d’échanger des informations permettant de mieux connaître les acteurs et d’être mieux connu d’eux.
- Il s’agit aussi de recueillir et analyser les attentes de la société pour bâtir une démarche de développement durable et de responsabilité sociale pertinente, et d’identifier les actions qu’il est possible de mener en commun.

Que font les industriels ?

- Ils ont engagé, depuis 2005, cinq cycles de dialogue permettant de créer la confiance nécessaire aux échanges.
- Ils ont été le premier collectif d’entreprises en France à avancer en partenariat sur des thématiques sociétales : transparence, accès aux soins, bon usage du médicament.
- Ils ont successivement abordé les thèmes suivants :
 • Exploration du sens à donner à la démarche avec la mise en place d’indicateurs, la gestion des déchets d’activité à risque infectieux (DASRI).
• Apprentissage du dialogue sur des thèmes clivants : prix du médicament, nanotechnologies, résidus dans l’eau1
• Approfondissement du processus de dialogue avec les questions liées à la transparence du secteur, des essais cliniques
• Co-construction sur des thèmes stratégiques, projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS), Conseil stratégique des industries de santé (CSIS), stratégie nationale de santé, décret sur la transparence des liens.
 
COPPEM : Comité de parties prenantes des entreprises du médicament
ONG : Organisation non gouvernementale
 
(1) Le Leem sensibilise le secteur à ces enjeux. Il participe notamment au déploiement du Plan national sur les résidus de médicaments dans l’eau (PNR) et effectue une veille réglementaire au niveau national et européen