Attention aux contrefaçons

La contrefaçon dans les pays industrialisés

  • 19.05.10

En 5 ans, la contrefaçon de médicaments a presque été multipliée par 10 aux Etats-Unis. En Europe, les saisies 2008 ont augmenté de 57% par rapport à 2007 et le nombre de produits retenus de 118%.

Typologie de la contrefaçon en pays industrialisé

 

Qualité de la contrefaçon

Très bonne qualité en apparence extérieure : les conditionnements et formes galéniques, très proches de celles du produit original, sont très difficiles à déceler.

Circuit de commercialisation

Internationaux.

Les fraudeurs utilisent les faiblesses du système et une certaine dérégulation pour pénétrer un marché après avoir transité par plusieurs pays.

Produit concerné

Produits à forte valeur ajoutée. Contrefaçon de produits dits « de société ». A ce titre, le Viagra® du laboratoire Pfizer est le médicament le plus contrefait au monde.

Rentabilité

D’après la FIIM (Fédération internationale de l’industrie du médicament), la contrefaçon d’un blockbuster génère un bénéfice de 500 000 dollars pour un investissement initial de 1000 dollars.

 

Aux Etats-Unis

En 5 ans, la contrefaçon de médicaments a presque été multipliée par 10, devenant ainsi un sujet de préoccupation majeure pour les pouvoirs publics : le nombre d’enquêtes ouvertes par la FDA (Food and Drug Administration) sur ce type de cas est passé de 6 en 2000 à 58 en 2008.

Les douanes américaines en 2008 ont mis l’accent sur l’augmentation des biens saisis et l’augmentation de la valeur de ces biens. Les principaux pays dont ces produits provenaient étaient la Chine, l’Inde et Hong Kong. Les produits potentiellement dangereux pour la santé et la sécurité des personnes ont augmenté de 152%, par rapport à l’année 2007. Ces produits ont représenté 10% des saisies réalisées en 2008 pour une valeur de 28 millions de dollars.

D’une part, les contrefacteurs utilisent les faiblesses du système de distribution, moins encadré qu’en Europe, pour faire passer des produits contrefaits dans la chaine de distribution traditionnelle.

D’autre part, le niveau de prix élevé des médicaments et le fait que 40 millions d’américains n’aient pas de couverture sociale favorisent des comportements imprudents puisque les patients sont tentés d’acheter leurs médicaments là où ils sont moins chers et en particulier sur Internet.

En Europe

En 2004, plusieurs réseaux de trafiquants à l’origine de milliers de contrefaçons ont été démantelés au Portugal. Des faux antiasthmatiques, faux anorexigènes, faux anti-cholestérols, faux traitements des troubles de l’érection saisis au Royaume-Uni, des faux anti-ulcéreux et anti-cancéreux vendus aux Pays Bas ou des faux antidépresseurs en Belgique montrent bien que tous les pays peuvent être touchés.

Publiées en 2009, les statistiques douanières de 2008 montrent une forte augmentation des saisies douanières. En 2008 les douanes ont enregistré plus de 49 000 cas de saisies de produits de contrefaçon interceptés aux frontières de l’Union Européenne, contre 43 000 en 2007.

Cette situation résulte d’une meilleure coopération entre les entreprises et les douanes qui arrivent à détecter plus facilement les cargaisons suspectes et les produits suspects.

S’agissant des médicaments, les saisies ont augmenté de 57% par rapport à 2007 et le nombre de produits retenus de 118%.

Le rapport de la Commission souligne que les médicaments font désormais partie de la 3e catégorie de produits la plus importante en terme de produits interceptés.

93% des médicaments interceptés l’ont été dans le cadre d’une suspicion de contrefaçon de marque contre 6% s’agissant des brevets.

Une évolution inquiétante dans certains États-Membres…

  • Pays-Bas (Déc. 2004) : découverte de médicaments contrefaits entrés par le biais d’importations parallèles
  • Espagne (Juin 2005) : saisie de 30 millions de comprimés falsifiés destinés à être exportés vers l’Italie, la France et le Portugal
  • Allemagne (Sept. 2005) : démantèlement d’un réseau Internet proposant des médicaments de prescription obligatoire
  • Allemagne (Juin 2009) : saisie par les douanes allemandes de faux comprimés d’une version générique de Viagra® fabriqués en Inde et destinés à la vente sur Internet
  • Belgique (Oct. 2008) : Les douaniers de l'aéroport de Bruxelles ont saisi 2.134 millions de cachets de médicaments contrefaits en provenance d'Inde et à destination de l'Afrique

… et surtout dans un État-membre : le Royaume-uni

  • Août 2004 : faux médicaments contre l’impuissance vendus dans une pharmacie
  • Juin 2005 : arrestation d’un homme près de l’aéroport d’Heathrow alors qu’il tentait d’écouler des médicaments contrefaits
  • Juillet 2005 : rappel d’un produit anti-cholestérol contrefait
  • Juillet 2006 : rappel d’un lot de produit anti-cholestérol contrefait
  • Février 2007: Cas de contrefaçon de 2 lots de Plavix® de Sanofi-Aventis venant d’Allemagne avec numéros de lot « français »
  • Fin 2007 : trois différents faux médicaments achetés en Irlande par le principal importateur-parallèle anglais
  • 2009 : rappel de lots de Salmétérol /Fluticasone contrefaits