Maladies et médicaments

Maladies rares

  • 30.11.14

Les technologies dites « omiques », telles que la génomique, la protéomique et le séquençage de l’ADN à grande échelle sont apparues parallèlement au développement du projet Génome Humain dans les années 1990. On assiste actuellement à une explosion du volume de données par patient liée à deux innovations : la biologie moléculaire ainsi que les objets connectés ( multiplication de capteurs générant de nombreuses données). Cette explosion des données entraîne une reconfiguration du modèle de recherche de l’industrie pharmaceutique.