Ouragan Matthew : l’association Tulipe envoie 260 kilos de médicaments pour aider Haïti

Information presse du 11 octobre 2016

A peine remis du terrible séisme de 2010, Haïti est aujourd’hui confronté à une nouvelle crise humanitaire.
Une semaine après le passage de l’ouragan Matthew qui a causé la mort de plus de 1000 personnes, l’association Tulipe se mobilise et fait acheminer aux ONG françaises présentes sur place un premier lot de médicaments.
Plus de 350 000 personnes sont toujours sans abri et nécessitent une assistance humanitaire d’urgence. Une recrudescence des épidémies de choléra, de dengue ou de zika est également à craindre.

Un premier don de 261 kilos de médicaments et dispositifs médicaux
261 kilos de médicaments et dispositifs médicaux, conditionnés dans des cantines ont ainsi été livrés ce lundi 10 octobre, par l’intermédiaire de l’ONG Première Urgence Internationale (PUI).
Ces cantines ont été acheminées par un avion spécial affrété en urgence par le centre de crise et de soutien du ministère des affaires étrangères et du développement international. Deux stations de potabilisation de l’eau et 60 experts de la sécurité civile ont également été acheminés à Haïti par ce vol.
Ce premier don de médicaments est composé de traitements d’urgence (antibiotiques, antidouleurs, anti-inflammatoires, petite chirurgie, médicaments injectables…), de médicaments pédiatriques et de traitements de base pour adultes.
Un deuxième don de médicaments va être confié dans le courant de la semaine à l’ONG  AAIP (Aide Action Internationale Pompiers).
L’association Tulipe reste attentive à l’évaluation des besoins et attend les premiers bilans tirés des différentes missions exploratoires des ONG.
Créée en 1982 par le SNIP (Syndicat national de l’industrie pharmaceutique), le prédécesseur du Leem actuel, l’association Tulipe fédère les dons des laboratoires pharmaceutiques et approvisionne en médicaments et produits de santé les ONG qui interviennent dans les régions en situation d’urgence sanitaire (séisme, épidémie, inondation…).
Interface reconnue entre les entreprises du médicament et les associations en charge des programmes d’urgence et de solidarité à l’international, Tulipe est ainsi intervenue en Asie après le tsunami de 2004, en Haïti en 2010 et de nouveau aujourd’hui ou encore au Népal après le séisme de 2015.