Apport à la société

Quel est l’engagement des industriels du médicament envers les personnes handicapées ?

En créant en 2010 l’association HandiEM (Handicap Entreprises du Médicament), les partenaires sociaux et les Entreprises du Médicament (Leem) ont traduit, pour la première fois en France à travers un accord de branche, la volonté d’une politique sectorielle de maintien et de développement de l’emploi des personnes handicapées.

État des lieux

- L’association HandiEM fédère et représente la branche professionnelle dans les rendez-vous nationaux de l’emploi des personnes en situation de handicap.
- Elle gère et mutualise la contribution handicap des entreprises concernées par l’accord et affecte ces fonds à des bilans professionnels, des aménagements de postes, des études ergonomiques, des formations ou encore des réalisations de supports d’information destinés à des actions de recrutement, de maintien dans l’emploi ou de reclassement des collaborateurs.
- Elle accompagne les correspondants Handicap dans leur mission en leur proposant des cycles de formation, en mettant à disposition des entreprises des outils d’information et de sensibilisation sur le thème de l’emploi et du handicap.

Enjeux

- L’objectif de l’accord de branche était de recruter au moins 400 personnes handicapées sur une période de cinq ans : 50 en 2010, 60 en 2011, 70 en 2012, 110 en 2013 et 110 en 2014.
- Pour les industriels du médicament, réussir l’insertion professionnelle des collaborateurs en situation de handicap n’est pas une option : il s’agit d’un volet important au sein d’une politique plus globale de responsabilité sociétale du secteur.
- La formation est un élément essentiel du parcours professionnel des personnes handicapées pour accéder aux métiers de l’industrie du médicament.

Que font les industriels ?

- Ils savent qu’un homme ne saurait être réduit à sa maladie… de même, qu’aucun homme ne saurait être réduit à son handicap.
- Ils ont besoin de tous les talents, de toutes les énergies pour négocier les mutations de notre secteur.
- « Nous sommes tous différents, et le handicap est un élément de différenciation parmi d’autres. Comme d’autres éléments de différenciation, il peut être un terreau sur lequel nous pouvons faire croître des richesses. Voilà pourquoi avec le soutien d’HandiEM et grâce à l’implication des 238 correspondants Handicap de nos entreprises, nous voulons faire avancer l’insertion des personnes handicapées au sein de nos entreprises2 ». Patrick Errard, président du Leem.
 
(1) Chiffres disponibles sur le site www.handiem.org
 
(2) Extrait de son intervention lors de la première rencontre organisée par le Leem et HandiEM, le 4 octobre 2013 sur le thème « Responsabilité sociétale, handicap et emploi : Comment passer de la parole aux actes ? »