Consommation

Quelle est la place de la France dans la recherche clinique ?

La recherche clinique est un enjeu majeur d’attractivité d’un pays au regard des investissements internationaux notamment.Cette attractivité ne se décrète pas, elle se construit. Elle procède d’un ensemble de facteurs sur lesquels les industriels continuent à s’investir via, notamment, la simplification des procédures à l’hôpital par la mise en place progressive du contrat unique.  


État des lieux

- Le nombre global d’essais cliniques réalisés en France, leur organisation, leur répartition par domaines et par phases sont des indicateurs de la vitalité et de la compétitivité de la recherche clinique française et de sa position au sein de la recherche clinique internationale.
- En 2014, la situation de la recherche clinique française reste tendue, prise en étau entre une perception mitigée de sa qualité et de ses procédures administratives et la montée de la concurrence nord-américaine. Les États-Unis participent à près de quatre études sur cinq impliquant la France.
- La position de la France, mesurée en nombre de patients recrutés par étude, a reculé entre 2012 et 2014, passant de 38 à 23, en dessous de la moyenne européenne établie à 29 en 2014. La France reste performante dans les aires de la cancérologie (22 patients par étude contre 19 en moyenne dans le monde), des maladies rares et de l'infectiologie.

Enjeux

- Les essais cliniques constituent un important levier de croissance car ils attirent des investissements sur le territoire français et génèrent des emplois, souvent très qualifiés.
- Au-delà de son impact économique direct, l’activité de recherche clinique est un important facteur de notoriété pour les équipes de recherche, au même titre que la présence d’équipements ultra-modernes et de médecins reconnus.
- L’organisation d’un essai clinique constitue aussi un moyen d’approfondissement des connaissances pour les médecins et les personnels de santé impliqués dans la réalisation des essais cliniques et un accès précoce à l'innovation pour le patient qui le souhaite.

Que font les industriels?

- Ils veulent accélérer la mise en place d’un écosystème favorable à la recherche clinique, carrefour incontournable de relations entre l’hôpital, l’industrie, la recherche et les patients.
- Ils souhaitent aller vers des partenariats rénovés avec l’ensemble des parties prenantes, afin de mieux organiser le système de recherche clinique : meilleur maillage, accélération du recrutement, formation…

- Ils soutiennent la mise en place d’une phase pilote préalable à l’application du nouveau Règlement européen sur les essais cliniques (adopté par la Commission européenne le 14 avril 2014) afin de permettre à la France de rester dans la course de la compétition pour la recherche clinique.

Explication

Contrat unique : il associe le promoteur industriel, l’établissement de santé et l’investigateur dans un même lieu de recherche et a vocation à être utilisé à l’identique par tous les établissements de santé souhaitant participer à la recherche.

Chiffres de cette fiche extraits de l’enquête Leem 2014 : « Place de la France dans la recherche clinique internationale »