L’état des lieux du tissu des biotechnologies santé en France

Biotechnologies

28.05.15

Le tissu français des entreprises de biotechnologies santé est important et entreprenant : une récente étude menée par le Comité Biotechnologies du Leem montre en effet que fin 2013, la France concentre sur son territoire 457 sociétés de biotechnologies (contre 388 en 2011) employant 33 000 personnes, la plaçant ainsi au deuxième rang européen derrière la Grande-Bretagne (1 073 entreprises et 26 000 personnes employées).
Ce tissu constitué à 88 % de TPE/PME reste cependant fragile, peinant à grandir, à atteindre une masse critique suffisante. Ces sociétés gagneraient en visibilité et en maturité si elles parvenaient à nouer des alliances avec les plus grosses entreprises du médicament.
C’est dans ce contexte que le Leem et la Banque publique d’investissement (BpiFRance) se sont associés pour organiser les premières Rencontres Internationales de Biotechnologies (RIB) le 1 juillet 2015, afin de faire se rencontrer petites sociétés de biotechnologies santé et grands groupes pharmaceutiques.
La thématique de cette première édition est centrée sur les maladies rares.