Organisation : *
Courriel : *
Nom Prénom :
Contact Presse

Stéphanie Bou

Responsable du Service Presse et Communication Media

Tél.:01 45 03 88 38

Fax: 01 45 03 88 75

E-mail: sbou@leem.org

Virginie Pautre

Attachée de Presse Senior

Tél.:01 45 03 88 87

Fax: 01 45 03 88 75

E-mail: vpautre@leem.org

Jean Clément Vergeau

Chargé de projets éditoriaux et presse

Tél.: 01 45 03 86 82

Fax.: 01 45 03 88 75

E-mail: jcvergeau@leem.org

Autres actus

Les maladies allergiques

Pathologies27.03.12

Le nombre de Français atteints d’allergies a doublé en 20 ans. Les causes de cette explosion restent encore inexpliquées. Sans véritable compréhension des origines de l’allergie, il est difficile d’élaborer des médicaments efficaces et mieux tolérés. Deux axes dans l’engagement de l’industrie : lever la barrière de la connaissance et prévenir la réponse allergique.

Pourquoi n’a-t-on pas trouvé un traitement contre tous les cancers ?

Pathologies20.03.12

Les cancers se distinguent les uns des autres non seulement par leur tissu d’origine mais aussi par leurs caractéristiques génétiques, leur évolution, leur pronostic, leur fréquence en fonction de l’âge, du sexe… Ils réagissent différemment aux traitements de sorte que chaque malade est à considérer comme un cas d’espèce. L’explosion des connaissances en biologie des cancers permet de plus en plus d’individualiser les traitements anti-cancéreux.

Invitation – Les Entreprises du Médicament s’adressent aux candidats à la Présidence de la République

La vie du Leem01.03.12

Christian Lajoux, Président des Entreprises du Médicament, invite les porteurs des projets santé des candidat(e)s à la Présidence de la République à débattre et vous prie de bien vouloir assister à leurs échanges - Mercredi 21 mars 2012 à 19h30 – Auditorium de la Maison de la Mutualité – 24 rue saint Victor- 75005 Paris (accueil à partir de 19h00)

29 février : Journée européenne des maladies rares - Les patients atteints de maladies rares sont-ils oubliés ?

Pathologies27.02.12

La difficulté de procéder à des essais cliniques sur un nombre restreint de malades ainsi que le potentiel de développement commercial limité pour les industriels ne favorisaient pas un engagement majeur dans le domaine des maladies rares. C’est pourtant l’un des champs importants de progrès thérapeutique dans lequel les entreprises du médicament s’investissent. Les maladies rares touchent 3 millions de personnes en France