Maladies neurologiques

mercredi 31 mai 2017 : Journée mondiale de la sclérose en plaques

La sclérose en plaques (SEP) est la plus commune des maladies neurologiques de l’adulte jeune. Même si la sclérose en plaques peut se développer à n’importe quel âge, les premières manifestations on lieu le plus souvent entre 25 et 35 ans (mais il existe des variations importantes selon les individus). 2 à 5% des personnes atteintes de sclérose en plaques sont diagnostiquées avant l’âge de 18 ans. La sclérose en plaques touche 2 à 3 fois plus de femmes que d’hommes.

21 Septembre 2016 : Journée Mondiale de la maladie d’Alzheimer - Trouvera-t-on bientôt un traitement ?

Tout est mis en œuvre pour trouver des médicaments contre la maladie d’Alzheimer. Mais, à mesure que la recherche avance, cette pathologie résultant d’interactions et de réactions en cascade, se révèle extrêmement complexe. Une « course contre la montre » est engagée pour contrer la progression inexorable de la maladie au sein d’une population vieillissante.

Les patients atteints de maladies rares sont-ils oubliés ?

La difficulté de procéder à des essais cliniques sur un nombre restreint de malades ainsi que le potentiel de développement commercial limité pour les industriels ne favorisent pas un engagement majeur dans le domaine des maladies rares. C’est pourtant l’un des champs importants de progrès thérapeutique dans lequel les industries du médicament s’investissent.

Quels progrès contre la sclérose en plaques (SEP) ?

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie auto-immune dans laquelle le système nerveux central du malade est attaqué par une réaction anormale de son système immunitaire.   Elle apparaît généralement au début de l’âge adulte et évolue vers une dégradation marquée de la qualité de vie des patients avec une perte progressive d’autonomie. De nouvelles avancées thérapeutiques relancent l’espoir de soigner cette mystérieuse maladie.

Trouvera-t-on bientôt un traitement contre la maladie d’Alzheimer ?

Tout est mis en œuvre pour trouver des médicaments contre la maladie  d’Alzheimer. Mais, à mesure que la recherche avance, cette pathologie,  résultant d’interactions et de réactions en cascade, se révèle extrêmement  complexe. Une « course contre la montre » est engagée pour contrer la progression  inexorable de la maladie au sein d’une population vieillissante