Maladies psychiatriques

Comment améliorer l’observance des traitements ?

L’observance des traitements médicaux par les patients, notamment ceux atteints de maladies chroniques, constitue un problème de santé publique majeur.   Les industriels du médicament s’efforcent d’améliorer sans cesse les modes de prise des médicaments et le suivi des traitements. Un défi qu’ils entendent relever avec d’autres acteurs, en particulier ceux du numérique, pour proposer des solutions plus efficaces.

Les maladies mentales sont-elles négligées ?

Les maladies mentales comme la dépression, l’autisme, les troubles bipolaires, la schizophrénie, les addictions ou les troubles de l’attention sont des pathologies graves et fréquentes (2e cause de handicap dans le monde).   Les industriels  explorent de nombreuses  hypothèses pour améliorer l’état de santé des malades sans alourdir le coût de la santé mentale, estimé en France à 13,45 milliards d’euros, soit 8 % de la dépense nationale de santé.

La dépression est-elle vraiment bien prise en charge ?

La dépression est une affection fréquente : elle toucherait le tiersde la population française2 au moins une fois dans sa vie.   Cette maladie, difficile à identifier et dont l’intensité est souvent sous-estimée, représente un défi majeur de santé publique que les industriels tentent de relever au fur et à mesure des avancées enregistrées dans le domaine des neurosciences.